Loi Travail et ordonnances Macron : pour empêcher qu’un tel procès puisse se reproduire?

Sans le travail d’alerte, d’enquête et d’expertise des CHSCT, lors de la crise de France Télécom, ce procès n’aurait sans doute pas pu avoir lieu. Les ordonnances Macron et la disparition de cette instance font craindre que le procès des méthodes de management mortifères, qui sont aujourd’hui au cœur des débats, ne soit le premier et le dernier.

Un interview de Patrick Ackermann

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.