Emission de Médiapart du 17 avril

France Télécom : dix ans après les suicides, un procès « hors normes »

2 commentaires

  1. Bien sûr que le fait de changer de PDG n’a absolument rien changé. Certes il y a eu 2 ou 3 années de trève mais les restructurations continuent et depuis ma tentative de suicide du 26/04/2011 (triste anniversaire), j’en suis à mon 3ème accident du travail (2011 / 2015 et 2018), non reconnus comme tel et donc aujourd’hui encore, je suis en CLM depuis le 05 janvier 2018 (date du dernier accident).

    Bien sûr que beaucoup de salariés en souffrance dans d’autres entreprise attendent beaucoup du procès inédit de l’ex PDG d’Orange, espérant qu’il y aura une prise de conscience en haut lieu qu’il faut que ça s’arrête. J’ai d’ailleurs fait une lettre ouverte à la ministre de la santé Agnès Buzyn, postée mardi que vous pouvez trouver sur ma page : https://www.facebook.com/burnoutlecombatdemavie/

  2. Dans mon domaine lié à l’innovation chez Orange, la temporalité des projets fixée par le marketing ne correspond plus à la réalité possible compte tenu de la complexité globale, technologique et organisationnelle. Cette stratégie marketing consistant à nier la complexité des choses conduit à la conception de produits et services d’un niveau de qualité insuffisant au regard des critères ergonomiques et réglementaires, ce qui est source de malaise. Le modèle de gouvernance des projets est encore très hiérarchique, bien éloigné du modèle de l’intelligence collective. Les projets en mode Agile se généralisent mais la gouvernance peine à s’adapter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.