Répression syndicale

  • Alain
  • France Telecom
  • 2001
  • Paris

Les principaux militants syndicaux de mon centre à UIP Paris Brune ont subis pendant des années la répression anti-syndicale du directeur de l'unité.
Ne réussissant pas à me faire renoncer à mes activités syndicales, il a décidé de me muter d'office vers le 94, avec l'aval de la direction Île-de-France et celle du Tribunal administratif qui n'a rien trouvé à redire au motif officiel de la mutation, à savoir pour raison syndicale !