Suicide mon père Gilles Fargette France Télécom Meaux (77)

  • F. Stéphanie
  • France Télécom
  • 2002
  • Seine-et-Marne

Bonjour,

Je souhaite faire un témoignage qui soit utilisé dans le cadre actuel du procès actuel de France Télécom.

J’ai perdu mon père Gilles. F le 02/09/2002, agent d’exploitation depuis 25 ans chez France Télécom, il travaillait à Meaux, ancien patron Thierry Breton. Il a été harcelé pendant de nombreuses années pour le faire partir de son poste de fonctionnaire.

Il s’est suicidé par arme à feux, dans la foret, seul pres d’un arbre.

J’avais 16 ans, ma mère n’avait que 44 ans, et mon frere 20 ans. Ma mère s’est retrouvé dans une situation morale et financière extrêmement difficile. En effet elle a sombré dans une dépression terrible avec internement dans un centre. Elle avait un crédit sur le dos. Mon frere a du arreter ses etudes pour travailler et aider ma mère. Moi j’ai redoublé et fait des études courtes tant je n’étais plus motivée à rien.

Mon pere chaque jour nous parlait la pression subit au travail. Il respirait, parlait et ne vivait que FT, tant on le harcelait au travail, enfant je n’ai entendu que ça à la maison.

Je temoigne pour dire à quel point la management de la Terreur de France Télécom à brisé nos vies à tout jamais, mon pere ne connaitra jamais ma vie actuelle dont mes 2 enfants.

Ma mere n’a jamais reconstruit sa vie, elle est esseulée et malheureuse la solitude est terrible le matin elle se leve elle est seule, le soir elle se couche elle est seule..

France Telecom nous a tout pris, quelle est la peine pénale pour les patrons ou ex patrons ? De quelle manière ils vont payer ?? trop de famille ont subit, on demande une justice exemplaire. On parle pas d’un suicide mais de centaines de suicides dans la meme entreprise.

Au tout debut mon pere était heureux de travailler pour FT, il aimait le contact avec les clients, puis avec l’idee de privatisation de France Télecom dont le but était de "degraisser" le personnel (pour enrayer vos dettes), le personnel a été harcelé jour et nuits afin de les faire quitter l’entreprise ’par la porte ou la fenetre".

Je demande justice pour mon pere qui est décédé à 46 ans, je n’avais que 16 ans..

A l’heure d’aujourdhui j’ai 33 ans et je continue de penser à lui tous les jours

Comment peut on perdre un parent pour le seul motif du "Travail" ??

A jamais j’en voudrais à France Télécom et je souhaite que justice soit rendue à mon pauvre père qui aura tout donné jusqu’a sa vie pour votre entreprise.

IL a laissé une lettre qu’il a laissé dans sa poche ; elle n’a pas été entachée de son sang ; ou il indique lors de son dernier souffle "France Telecom"

Honte à cette entreprise, à ce patron, à ces responsables et à tous ceux qui de prêt ou de loin savaient et n’ont rien fait pour éviter ces crimes

Je souhaite obtenir une indemnisation + que ces responsables encours de la prison ferme sans sursis bien évidemment.

Je ferai tout ce qu’il faut : me porter partie civile etc, je vous laisse revenir vers moi pour m’indiquer quelle est la marche à suivre

Que Dieu est donné une place de choix à mon père, Paix à ton âme

Stephanie

(information de www.proceslombard.fr : ce témoignage ne pourra être utilisé dans ce procès, car les faits antérieurs à 2007 sont prescrits, et Didier Lombard n’était pas en poste en 2002. Ce témoignage montre cependant comment le travail peut être source de fierté, et source de souffrance, selon qu’il est respecté ou méprisé.)